Travaux de terrassement : les grandes étapes

Travaux de terrassement

Pour débuter des travaux d’aménagement ou de construction, il est souvent utile d’entreprendre des travaux de terrassement. Il s’agit d’une étape incontournable pour tout projet de construction. Certes, la meilleure option pour réaliser cette opération est de recourir à des professionnels. Néanmoins, il serait tout de même indispensable d’avoir quelques connaissances sur les différents types de terrassement. Tout de suite les détails.

Notion sur le terrassement

Avant de présenter les différents types de terrassement, il serait judicieux de fournir une explication sur le terrassement. Littéralement, il consiste à modifier la forme d’un terrain. Néanmoins, la réalité n’en est pas toute simple. Les actions consistent à manipuler des terres et des roches pour aboutir au résultat final.

Il est à noter que le domaine du terrassement est très vaste. Selon le type de terrain, le terrassement diffère. Après la construction, les travaux de terrassement ne sont plus visibles étant donné que le bâtiment y est déjà implanté.

L’objectif principal d’un terrassement est d’éloigner les risques de glissement de terrain ou de tassement. Aussi, il simplifie la suite des travaux de construction. Pour des travaux de qualité, il est fortement recommandé d’entreprendre des comparaisons lors du choix des spécialistes.

L’étude du sol

Afin de connaître les travaux à effectuer, la première étape d’un terrassement serait l’étude du sol. L’analyse est en même temps géologique et géotechnique. Les travaux à effectuer dépendront des caractéristiques physiques et mécaniques du terrain. En l’occurrence, le professionnel va entreprendre un sondage en profondeur pour avoir des échantillons des propriétés chimiques du sol.

Durant l’étude, le professionnel va regrouper toutes les informations indispensables dans la réalisation des travaux. Cela permet notamment d’identifier le budget indispensable pour les fondations.

Préparer le terrain

Suite à l’étude, on passe à la préparation du terrain. Cela consiste à mesurer le terrain et mettre en place le bornage ou bien le piquetage selon le plan de départ. Le professionnel concerné par cette étape est le géomètre. Il détient les compétences nécessaires pour délimiter toutes les parcelles du terrain. Aussi, il vous présente les limites exactes de votre parcelle et d’avoir une vision précise sur tout l’espace.

Aussi, il vous conseille sur les zones à utiliser comme canalisations et déterminer les différents niveaux du terrain.

L’extraction et l’évacuation d’eau

Pour l’action de terrassement, l’extraction est essentiellement pour enlever la terre. Pour ce faire, des machines de chantiers spécifiques comme la pelle mécanique, le bulldozeur, ou encore la décapeuse sont utiles.

Certes, certains particuliers décident d’entreprendre eux-mêmes cette tâche en louant les engins nécessaires. Toutefois, la meilleure option serait de confier les travaux à une des spécialistes de terrassements ou de travaux publics. Cela garantit la qualité et la sécurité des travaux. Chaque professionnel détient ses compétences particulières. D’où l’importance d’entreprendre une comparaison avant de choisir l’entreprise. Entre autres, vous pouvez approcher l’entreprise experte en terrassement Thewissen.

L’une des étapes inéluctables d’un chantier de terrassement est le mécanisme d’évacuation des eaux. Cela est crucial pour empêcher les risques d’infiltration et d’éloigner les désagréments liés à la stagnation d’eau. Pour ce faire, une pente de 5% est à prévoir. Aussi, elle est à borner avec un canal bétonné.

La phase suivante consiste à établir des canalisations. Puis, pour protéger les drains et les autres éléments d’évacuation d’eau, des pierres et des gravillons sont installés en couches superposées. Les terrassiers doivent se référer au Plan local d’urbanisme ou PLU dans la réalisation des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *